Indépendants et dirigeants, où sont les femmes ?04/08/2015  



Ils ont en commun d’être à la tête de leur entreprise, même si cette entreprise n’emploie qu’eux-mêmes dans trois quarts des cas. Les femmes représentent 40 % des auto-entrepreneurs et 37 % des entrepreneurs individuels « classiques », mais seulement 25 % des gérants de SARL et 17 % des dirigeants salariés de sociétés hors SARL. Les activités de leurs entreprises sont plus souvent dans les services aux particuliers et la santé. Elles travaillent moins souvent avec une autre personne : c’est le cas d’un cinquième des femmes (190 000) contre un tiers des hommes (580 000). En moyenne, les indépendantes et dirigeantes salariées d’entreprise gagnent 31 % de moins que leurs homologues masculins. Ces écarts de revenus en défaveur des femmes sont prononcés dans le secteur de la santé, et parmi les gérants de SARL et les dirigeants d’entreprise salariés, en particulier dans les entreprises de 50 personnes ou plus. Ils s’expliquent en partie par des écarts de temps de travail. Une femme dirigeante sur dix gagne plus de 6 050 euros par mois contre 8 450 euros pour un homme sur dix.
(Source Insee)


 Autres articles sur le même sujet :
Combien gagnent les indépendants ?

Fin 2012, en France, plus de 2,5 millions de personnes exercent une activité non salariée, hors secteur agricole.

Ou gagne-on le mieux sa vie comme indépendant ?

Les professionnels indépendants, hors secteur agricole et auto-entrepreneurs, ont retiré en moyenne 3 260 € par mois de leur activité non salariée, selon la dernière enquête de l'INSEE qui constat de fortes disparités entre le Nord et le Sud.

Création d’entreprise en hausse

En 2016, 554 000 entreprises ont été créées en France, soit 6 % de plus qu’en 2015.

Le RSI veut mieux faire

Le RSI prend des engagements pour l'amélioration de la qualité de service rendu aux travailleurs indépendants.

Pas de chiffre d’affaires, pas de CFE

Les entreprises sans salariés, tel que les auto-entrepreneurs, sont considérées comme n'ayant pas débuté leur activité tant qu'elles n'ont réalisé aucun chiffre d'affaires ou recettes.

Réformes en vue pour les travailleurs indépendants

Le Premier ministre, Edouard Philippe, a présenté le 5 septembre le programme du gouvernement en faveur des travailleurs indépendants.