Rétroativité de la taxation des PEA, nouveau recul !28/10/2013  


Le ministre de l'Économie, Pierre Moscovici, et son ministre délégué au Budget, Bernard Cazeneuve, ont annoncé dimanche que les plans d'épargne en actions (PEA de plus de 5 ans), les plans d'épargne-logement (PEL de moins de 10 ans souscrits avant le 1er mars 2011) et l'épargne salariale ne seront pas touchés par le projet d'alignement des taux de prélèvements sociaux appliqués à certains produits de placement.
 Autres articles sur le même sujet :
Nouvelle taxe sur les produits d’épargne défiscalisés

Le taux de 15,5 % de prélèvements sociaux va s'appliquer à l'intégralité des gains constitués depuis 1997 sur des contrats d'assurance-vie (hors contrats en euros), sur les plans d'épargne en actions (PEA) à partir de 5 ans, et sur les plans d'épargne logement (PEL) ouverts avant le 1er mars 2011.

Peu d'intérêt pour le déblocage de l'épargne salariale

Seulement 2 à 2,5 milliards d’euros d'épargne salariale auraient été débloqués.

Nette baisse de l'épargne salariale en 2014

L'épargne salariale (intéressement et participation) diminue fortement par rapport à 2013, entre 5 et 10%, selon la troisième édition de l'étude sur les rémunérations individuelles du cabinet Deloitte.

L'épargne salariale à le vent en poupe

L'encours global de l'épargne salariale a progressé de 10 % au 31 décembre 2013 par rapport à fin 2012 et s'établit à 104,4 milliards d'euros, selon l'enquête annuelle de l'Association française de la gestion financière.

L'épargne salariale s'essoufle

Epargne salariale : les montants distribués sont en baisse de 4 % en 2011.

Tout savoir sur l’épargne salariale

?Le ministère du Travail a mis en ligne sur son site Internet (www.travail-emploi.gouv.fr) un nouveau guide de l'épargne salariale.